VR Daily Dose

Coups de coeurs, innovations, buzz

Quand je suis parti... - Créer de l’impact social en réalité virtuelle

  • Blog /
  • Quand je suis parti... - Créer de l’impact social en réalité virtuelle

smartVR studio, agence de réalité virtuelle située à Paris vous propose une expérience VR de sensibilisation à la question des réfugiés. Avec "Quand je suis parti..", vivez le départ d’Eyad, jeune réfugié syrien, qui a quitté son pays en guerre vers un avenir meilleur. Une expérience qui permet de découvrir la puissance immersive et émotionnelle de la réalité virtuelle comme média pour créer de l’impact social. 


La création de contenus VR comme nouveau moteur de l'empathie

Quand parti agence vr realite virtuelle impact social sensibilisation grandes causes studio

 

Notre agence croit profondément au pouvoir d’identification de la VR. Pour la première fois, nous sommes en présence d’un média, d’un canal de communication, capable d’offrir à l’utilisateur une position d’acteur et non plus de simple spectateur.

 

Grâce à la VR, l’utilisateur peut se mettre, le temps d’une expérience, à la place d’un individu et faire sienne son histoire et son identité, à la condition que le contenu qui lui est proposé soit de qualité. En rapprochant ainsi des questions qui semblent lointaines, on constate une sensibilisation accrue aux sujets qui sont évoqués.

 

En prenant en compte les caractéristiques immersives et interactives de la technologie dans notre processus de création, nous avons mis au point, avec ce récit, une histoire qui embarque complètement le porteur du casque dans le terrible et difficile départ d’un réfugié syrien. Car la VR n’a pas que des applications ludiques, mais permet aussi de créer un fort impact social et de se rendre compte des difficultés de ceux qui sont trop souvent ignorés. Elle permet de développer l'empathie, notre capacité à se mettre à la place d'un autre, et devenir un nouveau moteur pour l'engagement citoyen. 

 

"Quand je suis parti..." – L'expérience du départ d'un syrien vers l'Europe

Quand parti agence realite virtuelle impact social sensibilisation grandes causes studio vr paris

 

Pour écrire et produire « Quand je suis parti... » et garantir une narration aussi authentique qu’immersive, notre studio a mené un travail de terrain approfondi, a collecté des témoignages, et est allé à la rencontre d’Eyad, jeune réfugié syrien qui vit actuellement à Paris. Eyad a accepté de nous  raconter comment lui et sa famille avaient réussi à fuir leur pays en guerre. Nous nous sommes librement inspirés de son histoire et de son parcours pour construire l'expérience dans laquelle le participant incarne directement le jeune homme qui tente de rejoindre l'Europe dans l'espoir de reconstruire sa vie. 

 

Après avoir accepté de conduire une embarcation de fortune en échange d’une faible réduction auprès du passeur, vous devrez nager et puis conduire ce bateau et la quarantaine de personnes (dans un bateau prévu pour vingt) en direction de l'ïle de Lesbos, qui parait si proche. Un moteur défaillant, une zone traversée par des énormes cargos,  des passagers anxieux sont autant d'éléments pour de rendre compte de la dangerosité de cette traversée. 

 

Ce contenu, proposé pour  la première fois par notre agence VR au cours du salon Virtuality Paris, a été décrit par Les Numériques comme « une expérience très forte, que seule la réalité virtuelle est capable de nous proposer ».

 

Réalité virtuelle - Immersion, interactivité et empathie

 

L'empathie est une des qualités essentielles à développer au 21è siècle, qualité que l'on retrouve au coeur des acteurs de changement. La Réalité virtuelle représente un nouveau levier intéressant la développer et engager d'avantage d'individus sur des enjeux sociaux et environnementaux qui demandent à chacun d'agir à son échelle pour les résoudre. 

 

Cela passe parfois par un documentaire ou d’un livre poignant, qui nous permet de voir de l’intérieur le quotidien de personnes en difficulté. Mais la technologie VR pousse la sensibilisation à un niveau supérieur. En effet, l’interactivité que procure au récit l’utilisation de la 3D temps réel, qui ici est paradoxalement plus immersive qu’une capture vidéo 360° réaliste, permet à l’utilisateur de prendre conscience de l’ampleur des difficultés auxquelles sont confrontées les réfugiés syriens qui ont tout quitté. Elle permet également de prendre conscience des raisons du départ, un départ souvent non-choisi, par seule nécessité de survivre. 

 

En accomplissant les mêmes gestes que ceux d’Eyad sur ce bateau de fortune, il se met, le temps du récit à la place de ce dernier, et se sent ainsi plus proche de cette cause.

 

smartVR studio, un studio pionnier pour la "VR for impact" 

20170226_171447-1.jpg

 

Notre studio est convaincu que la réalité virtuelle est capable de changer le monde. Sarah Mariotte-Tirmarche, qui a travaillé 10 ans dans le secteur de l'innovation sociale, a rejoint notre studio comme associé pour développer un pôle "VR for impact".  C’est d’ailleurs ce qu’elle a défendu lors de sa conférence du salon Virtuality Paris.

 

Pour elle, les nouvelles technologies, et en particulier la réalité virtuelle,  sont des vecteurs idéaux pour sensibiliser le grand public sur des grandes causes. C’est à son initiative qu’est né « Quand je suis parti... », car elle avait à cœur de parler de la question des réfugiés sous un angle différent, plus parlant que ce qu’on entend habituellement dans les médias.

 

Grâce à cette nouvelle forme de narration, l’utilisateur n’est plus soumis à un avis tiers, mais bien à sa propre interprétation des événements au cours d’une application qui se veut la plus authentique et réaliste possible. Il se construit alors un avis personnel, qui lui est propre, et par lequel il peut regarder ce sujet avec une nouvelle perspective. L’impression d’être acteur lui confère non seulement de l’émotion, mais surtout du sentiment envers l’histoire et les personnages qu’il a découverts.

 

"Quand je suis parti" en vidéo

 

 

Visitez notre Showroom VR

 

Topics: Realité Virtuelle, VR, smartvr, Expérience, Social Impact