VR Daily Dose

Coups de coeurs, innovations, buzz

Quelle est la véritable stratégie d’Apple pour l’AR et la VR ?

  • Blog /
  • Quelle est la véritable stratégie d’Apple pour l’AR et la VR ?

Le géant américain Apple a clairement énoncé sa préférence pour la réalité augmentée en ce qui concerne les nouvelles technologies immersives. L’entreprise, qui a été absente de ces marchés émergents au cours de l’année 2016 ne s’est pas gardée de signifier sa préférence lors de ces nombreuses interventions, notamment par l’intermédiaire de son PDG, Tim Cook, qui s’il reconnaît les vertus de la VR, croit davantage en l’avenir de la réalité augmentée.


apple realite virtuelle augmentee mixte lunettes casque strategie vr ar mr

 

Apple, depuis la sortie du premier iPhone, s’est positionnée en entreprise avant-gardiste, à la pointe du design et de la technologie. On doit d’ailleurs reconnaître à la marque à la pomme le mérite d’avoir grandement participé à la démocratisation des smartphones. Sachant cela, il est curieux de ne pas voir son nom figurer parmi les sociétés à s’être lancées dans la course à la réalité virtuelle et augmentée, qui a rythmé cette année 2016.

 

Le mystère quant aux intentions du constructeur demeure insoluble, malgré quelques communiqués et annonces çà et là. Tout ce que nous pouvons affirmer avec certitude aujourd’hui, c’est qu’Apple prépare un dispositif de réalité augmentée. Quand ? Sous quelle forme ? À quel prix ? Tant de questions qui restent sans réponses, alimentant les débats en tout genre quant à la stratégie de la firme américaine.

 

Selon les spécialistes, nous devrions en apprendre davantage au cours de l’annonce officielle du prochain iPhone. En attendant, nous vous proposons de revenir sur la stratégie d’Apple et sa volonté de s’insérer dans le marché de la réalité augmentée, en dépit de sa cousine, la réalité virtuelle.

Apple clame sa préférence pour la réalité augmentée

 

Tim Cook, qui n’est ni plus ni moins que le PDG d’Apple, n’a pas pu éviter longtemps les questions au sujet du positionnement de son entreprise par rapport aux technologies immersives.

 

C’est lors d’un entretien accordé le 14 septembre dernier à l’émission « Good Morning America » diffusée sur la chaîne américaine ABC News que le chef d’entreprise a exprimé pour la première fois son intérêt pour la réalité augmentée. À l’en croire, le marché de l’AR serait plus large et plus intéressant que le marché de la VR. Celle-ci serait plus naturelle, contrairement à la réalité virtuelle qui « enfermerait » l’utilisateur.

 

Il profite d’une intervention donnée au cours de l’Utah Tech Tour le 30 septembre dernier pour affirmer son point de vue et préciser sa pensée au regard de ces nouveaux usages. Selon les dires de l’homme d’affaires : « Pour qu’il y ait une adoption massive, il faut que cela soit quelque chose que tout le monde considère comme acceptable […] et peu de gens vont penser qu’il est acceptable d’être enfermé dans quelque chose ».

 

Tim Cook se risque même à comparer l’arrivée de la réalité augmentée à celle du premier iPhone. « Je pense vraiment qu’une grande partie de la population des pays développés, et à terme de tous les pays, auront des expériences AR tous les jours, et que cela deviendra presque comme manger trois repas par jour. Cela va devenir une vraie part de nous, exactement comme beaucoup d’entre nous vivent avec l’iPhone. » affirme-t-il.

 

En d’autres termes, même s’il admet l’intérêt de la réalité virtuelle dans l’éducation et le jeu vidéo, le PDG d’Apple ne semble pas croire au potentiel commercial de cette technologie et pense qu’elle restera un marché de niche, contrairement à la réalité augmentée, qui ne coupe pas son utilisateur du monde et qui peut être pratiquée sans contraintes au quotidien.

À quoi pouvons-nous nous attendre de la part d’Apple ?

 apple realite virtuelle augmentee mixte lunettes casque strategie vr ar mr

 

Depuis ces déclarations, la firme à la pomme semble s’être mise en marche vers la conquête de la réalité augmentée tant et si bien que les analystes prédisent une annonce prochaine de la part du constructeur, probablement liée à la sortie de l’iPhone 8. Des rumeurs qui prennent appui sur de nombreux mouvements de l’entreprise dans cette direction.

 

Un récent rapport de l’UBS, dévoilé par Business Insider, affirme qu’au rachat d’entreprises spécialisées dans la captation numérique comme Prime Sense, RealFace et Metaio, vient s’ajouter la constitution d’une équipe de 1000 ingénieurs spécialisés dans ces technologies. D’après l’analyste Steven Milunovich, auteur de ce rapport, la plupart de ces nouvelles recrues seraient dédiées à la création d’une solution AR révolutionnaire et auraient fait, pour la plupart d’entre-elles, leurs armes sur des projets pionniers comme le Microsoft HoloLens ou encore l’Oculus Rift.

 

Selon le même rapport, la réalité augmentée par Apple devrait arriver plus tôt que prévu et être intégrée au prochain modèle d’iPhone : l’iPhone 8. Celui-ci devrait être capable d’afficher, en s’appuyant sur l’appareil photo, des éléments 3D dans l’environnement, et ainsi rattraper son retard auprès de Google et sa technologie Tango déjà disponible sur le Lenovo Phab 2 Pro et l’Asus ZenFone AR.

 

apple realite virtuelle augmentee mixte lunettes casque strategie vr ar mr

 

Mais la firme de Cupertino ne compte pas s’arrêter là. En effet, il semblerait qu’elle ait noué un partenariat avec le spécialiste de l’optique allemand Carl Zeiss, fabricant du casque de réalité virtuelle Zeiss VR One, en vue d’élaborer des lunettes de réalité augmentée pour accompagner son appareil.

Apple, le grand absent de la réalité virtuelle ?

apple realite virtuelle augmentee mixte lunettes casque strategie vr ar mr

 

Même si les ambitions d’Apple se précisent, de nombreuses rumeurs s’appuyant sur des faits concrets ont circulé au cours de l’année 2016 concernant un intérêt dissimulé de l’entreprise pour la réalité virtuelle.

 

Tout d’abord, un papier datant de 1995 a refait surface : « Volumetric Hyper Reality ». Ce document interne fait état des avancées de l’entreprise dans le domaine de la réalité virtuelle, qu’elle décrit ouvertement comme étant une véritable révolution à venir, le Saint Graal du XXIe siècle.

 

Apple aurait également déposé en 2008 le brevet d’un casque de réalité virtuelle compatible iPhone. Ce dernier aurait dû être contrôlé conjointement par une télécommande (à l’instar du Google Daydream View) et par un système de reconnaissance vocale. Un projet qui semble ne pas avoir avancé depuis, même si les nombreuses acquisitions dans le domaine des technologies virtuelles et augmentées pouvaient le laisser supposer.

 

Notre avis sur la positionnement d’Apple

La réalité virtuelle

Allumette_Screenshot_01.jpg

 

En ce qui concerne la réalité virtuelle, il y a ceux qui ont immédiatement été séduits par les possibilités que ces technologies offraient comme HTC, Facebook, Samsung ou plus récemment Sony avec son PlayStation VR, et il y a ceux qui attendent de voir l’évolution du marché avant de se lancer comme Nintendo. Ces derniers souhaitant certainement s’inspirer des succès et erreurs de leurs concurrents, afin d’un jour pouvoir faire leur entrée sur la scène VR avec un produit plus abouti que ce qui a déjà été proposé.

 

Apple pourrait adopter la même tactique que le constructeur nippon à ce sujet, car il est peu probable que l’entreprise américaine abandonne un marché que Goldman Sachs Global Investment estime atteindre 80 milliards de dollars en 2025. Cette stratégie, si elle peut s’avérer encore une fois fructueuse reste dangereuse, car en laissant la concurrence s’installer sereinement sur ce segment, il risque d’être bien malaisé de la déloger et de séduire une clientèle qui a déjà ses habitudes de consommation.

 

Pour le moment, Apple se fait largement distancer par son principal concurrent Windows, qui est déjà bien avancé dans le domaine de la VR et qui proposera bientôt un casque de réalité virtuelle à un prix accessible, capable de rivaliser avec l’Oculus Rift et le HTC Vive. Mais c’est aussi le marché de la VR mobile que la marque à la pomme risque de perdre au profit de son concurrent de toujours, Samsung, qui propose depuis plus d’un an le Samsung Gear VR, le casque de réalité virtuelle le plus vendu à ce jour, toutes plateformes confondues. 

 

Ce n’est donc pas un positionnement judicieux que de se détourner de la réalité virtuelle. En effet, outre un marché véritable qui tendra à se pérenniser au fil des années, la VR est une technologie unique, qui est la seule à proposer à son utilisateur de s’immerger complètement dans un univers alternatif. Ses possibilités narratives sont techniquement sans limites, si bien que l’usager peut être qui il veut, quand il veut, où il veut. Un potentiel d’immersion qui n’entre en concurrence avec aucune autre technologie, contrairement à l’AR, qui pourrait bien disparaître d’ici quelques années.

La réalité augmentée

apple realite virtuelle augmentee mixte lunettes casque strategie vr ar mr

 

Même si Pokémon Go est souvent cité par ceux qui n’y ont pas ou peu joué comme étant l’application qui a initié le mouvement de la réalité augmentée, les joueurs ont en vérité très vite désactivé cette fonctionnalité, car trop peu pratique. Après avoir pris en photo Grotadmorv et autres Taupiqueur sur la cuvette des toilettes, l’intérêt pour ce paramètre s’est rapidement dissout. Le véritable ambassadeur de l’AR aujourd’hui est Snapchat, dont le succès des filtres en réalité augmentée ne faiblit pas.

 

Mais ces usages augmentent-ils vraiment la réalité de l’utilisateur ? Pas vraiment. Ils ne se rapprochent pas de ce qu’on appelle les technologies immersives. En aucun cas le chapeau présent sur le filtre Snapchat ne paraît réel aux yeux de l’utilisateur et n’a, au mieux, qu’une fonction ludique et décorative. La réalité augmentée sur écran de smartphone reste peu convaincante donc, car elle n’augmente pas vraiment la réalité de son utilisateur. En effet, la distance avec l’écran, le fait de devoir tenir son téléphone devant soi, le faible rendu visuel et le FOV (Field of View) restreint, limitent et l’accessibilité, et l’immersion de l’utilisateur dans un quelconque environnement augmenté.

 

D’autres applications en réalité augmentée existent et ont un réel intérêt pour l’utilisateur. On pense notamment aux applications qui permettent d’intégrer du mobilier à notre appartement avant de procéder à un achat ou encore d’obtenir des informations supplémentaires lors d’une visite de musée. Mais encore une fois, l’AR se confronte à la question de l’immersion et de l’ergonomie. Notre sentiment est qu’à terme et contrairement à la réalité virtuelle, la réalité augmentée disparaîtra au profit de de la réalité mixte, dont elle constitue les prémices. C’est seulement à cette condition qu’elle pourra s’immiscer dans notre quotidien, comme le prédit Tim Cook.

La réalité mixte

apple realite virtuelle augmentee mixte lunettes casque strategie vr ar mr

 

La réalité mixte est une technologie à la croisée des chemins entre la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Grâce à un dispositif d’affichage proche de l’œil de l’utilisateur (casque ou lunettes) ce dernier peut voir, de façon immersive, des éléments apparaître en temps réel dans son environnement immédiat. Le leader du marché est actuellement Microsoft, avec son casque HoloLens, convaincant, mais encore trop peu abouti et trop cher pour susciter un véritable intérêt. D’ailleurs, le constructeur à récemment abandonné sa V2 pour se lancer dans la production d’une V3, c’est dire les difficultés qu’il rencontre à maîtriser cette technologie.

 

Une technologie qui risque, comme semble le croire le PDG d’Apple, de sensiblement bouleverser notre quotidien et nos modes de consommation. Nous ne parlons pas ici des Google Glass, dont le succès commercial a été à la hauteur du rendu visuel des informations affichées à l’écran, mais bien d’une technologie qui pourrait, à terme, remplacer les écrans d’ordinateur. La firme de Cupertino envisage même de révolutionner le secteur automobile, en construisant des voitures autonomes où les passagers pourraient consulter sur les vitres des informations AR.

 

Mais malgré ces ambitions d’envergure, les analystes restent catégoriques : si l’iPhone 8 embarquera très certainement des fonctionnalités AR, l’état actuel de la technologie ne permettra pas à l’entreprise de Tim Cook de proposer des lunettes de réalité augmentée avant au moins 2018. Alors, la véritable révolution se mettra en route. Dans tous les cas, Apple semble déterminé à conquérir le marché de la réalité augmentée, qu’on prédit atteindre 96 milliards de dollars d’ici 2021, et ce par une solution hybride entre AR et VR :  la réalité mixte ou la réalité augmentée par lunettes.

Conclusion

Tout indique qu’Apple s’est rendu coupable d’un abus de langage en affirmant vouloir se positionner sur la réalité augmentée. Si un ersatz de son ambitieux projet devait voir le jour en même temps que son iPhone 8, c’est bien la réalité mixte qui semble attirer les faveurs de la firme américaine, ce qui est un choix judicieux, au regard du faible succès qu’a rencontré jusqu’à aujourd’hui le projet Tango de Google, qui s’appuie sur l’écran de smartphone pour proposer des expériences en réalité augmentée, si convaincantes soient-elles.

 

La réalité augmentée devrait peu à peu disparaître, au profit de projets tels que le Microsoft HoloLens ou le Meta 2, qui visent à véritablement augmenter l’environnement de l’utilisateur en y intégrant des objets réalistes aussi bien que des organismes vivants. Apple semble bien conscient que l’AR, en l’état actuel, est simplement une technologie transitoire vers la réalité mixte.

 

En revanche, la réalité virtuelle ne risque pas de souffrir de tels maux et se bonifiera certainement avec le temps, aux côtés de la réalité mixte. À l’heure où les constructeurs peaufinent jour après jour cette technologie pour qu’elle soit plus simple d’accès, plus séduisante et moins coûteuse, il n’est pas impossible que la marque à la pomme songe en secret à un produit capable de surpasser les casques de réalité virtuelle existants. Après tout, l’entreprise s’est faite connaître par sa patience et sa propension à sortir le meilleur produit, au meilleur moment.

 

Si vous songez à utiliser la VR dans votre stratégie événementielle, vous pouvez télécharger notre livre blanc afin de mettre en place la meilleure stratégie. 


evenement vr evenementiel realite virtuelle livre blanc etude agence paris animation entreprise studioTÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC 

 

Topics: VR, Expérience, Realite augmentee, Etude